Menu
×

Blog

28.06.2017

Milagros Caturla : une nouvelle Vivian Maier catalane ?

En 2001, Tom Sponheim, un touriste américain, dénicha au marché aux puces Els Encants de Barcelone une centaine de négatifs en noir et blanc, qu’il acheta pour un peu plus de trois euros et qui semblaient représenter des vues d’une ville européenne. Il les scanna à son retour à Seattle et découvrit qu’il était évident que les photographies avaient été prises par quelqu’un de très talentueux dont il ignorait l’identité. Avec l’émergence définitive des médias sociaux comme Facebook à la fin de la première décennie du XXIe siècle, Tom Sponheim pensa qu’il était possible d’essayer d’identifier la personne qui se cachait derrière l’appareil photographique qui avait saisi ces vues. Et il en fut ainsi. Si les débuts de sa page Facebook « Les photos perdues de Barcelone » ne furent pas faciles – il dut même publier des annonces pour la promouvoir –, le 12 janvier 2017 un fait fondamental se produisit. Le journaliste Carles Cols relaya dans les pages du quotidien El Periódico cette surprenante histoire qui rappelait quelque part certains aspects de l’aventure de John Maloof et la découverte du monde de Vivian Maier

Daniel Venteo (Historien et muséologue)