Fotografia a Catalunya
Menu
×

3. MARC ROIG BLESA I ROGIER DELFOS (WERKER COLLECTIVE)

Werker 7. El llenguatge de la revolució (detall) ,2013

© Marc Roig Blesa, Rogier Delfos (Werker Collective).

Ce que nous appelons génériquement « photographie », qu’est-ce donc ? Pour peu que l’on se penche sur les récits des théoriciens et des historiens, on constate que sa définition la plus intrinsèque s’est accompagnée, dès son invention, d’un débat permanent. Son caractère transversal et sa trajectoire intense de mutations techniques ont fait que, même pour les experts, son statut ontologique, autrement dit son essence, reste encore une interrogation non résolue. Rien d’étonnant donc à ce que la même question soit encore et encore formulée de manière récurrente. On en a un exemple littéral dans la dernière exposition de l’une des collections de photographie les plus importantes du monde, qui s’est tenue en 2015 et portait précisément ce titre : Qu’est-ce que la photographie ?.1 Qu’a donc la photographie qui fait d’elle une catégorie aussi fuyante, aussi difficile à cerner?

1. https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cKb5Gyz/rdyzE8M

Marc Roig Blesa, Rogier Delfos (Werker Collective), Werker 7. El llenguatge de la revolució, Índex, 2013,  Museu d’Art Contemporani de Barcelona Dipòsit de la Generalitat de Catalunya. Col·lecció Nacional de Fotografia

 

 

Cette installation provient tout droit de l’une des publications de Marc Roig Blesa et Rogier Delfos. Se présentant au départ sous forme de journal, Werker 7 associe des images  d’Internet à des concepts tirés d’une conférence prononcée par Ariella Azoulay à Barcelone en 2011 : « The Language of Revolution – Tidings from the East », où elle posait la question de la fonction de la photographie dans la construction d’un langage révolutionnaire mondial. Dans sa version d’installation, cette réflexion et les interrogations sur le rôle de la photographie sont matérialisées par un index incomplet d’où les images sont absentes, ce qui met en évidence les rhétoriques par lesquelles nous entrons en relation avec les photographies : avec celles qui ont existé, mais aussi avec celles qui n’ont pas pu être réalisées. La publication Werker 7. The Language of the Revolution s’est développée au sein du cycle d’expositions qui avait pour titre Leyendas del centro: mito / plan / cuerpo / poder (Légendes du centre : mythe / plan / corps / pouvoir) organisé par Amanda Cuesta, dans l’Espacio Cultural Caja Madrid de Barcelone en 2012. Audio de la conférence d’Ariella Azoulay : www.macba.cat/ca/ariella-azoulay.

 

 

 

Les photographies en tant qu’espace public

Marta Dahó

Les photographies en tant qu’espace public